Les livres

Chaque année, environ 300 romans pour ados sont publiés dans le paysage éditorial francophone. Des super lecteur·rice·s réparti·e·s un peu partout en Belgique lisent TOUS ces romans. Ils·elles se réunissent, débattent, échangent, argumentent. Il y a des coups de cœur, des déchirements, des choix limpides et d’autres plus complexes, mais à la fin, coûte que coûte, une sélection Farniente émerge.
Et ce, depuis 2000… Ça fait un paquet de pages à découvrir !

Afficher tous les livres

Après

Francine PROSE - Seuil
Nous vivons une des très rares mutations de l’écrit. Rares (la tablette, le rouleau, le codex, l’imprimerie), mais chaque fois irréversibles et globales. Ce que change Internet, ce n’est pas le rapport au livre, c’est le rapport au monde. Le numérique affecte la façon dont on écrit aussi bien que celle dont on lit, nos bibliothèques comme la trace que nous laissons parmi les autres.
En savoir plus

Depuis ta mort

Frank ANDRIAT - Grasset
« Si je pouvais tuer mon père, je me sentirais mieux. Plus libre, plus serein. Je pourrais peut-être à nouveau respirer. Et vivre. » Ces mots, les premiers du roman, transmettent dès l'abord la détresse et le mal-être profond de Ghislain, qui, à 15 ans, vient de perdre son père, depuis trois mois déjà. Il lui en veut furieusement de les avoir abandonnés lui et sa mère, de lui avoir gâché son innocence et sa joie de vivre.
En savoir plus

Espoir de la star

Isabelle CHAILLOU - Rageot
En savoir plus

Faire le mort

Stefan CASTA - Thierry Magnier
« Je n'éprouve pas le besoin de pleurer. Ce qui s'est passé ne m'a pas rendu triste. On pleure quand on perd un chat. Mais on ne pleure pas quand nos copains nous trahissent, quand ils nous tabassent, nous humilient, essaient de nous tuer et nous abandonnent dans la forêt. On est blessé. On est en colère. On se relève. On montre qu'on n'accepte pas. On ne peut pas faire autrement. Il faut se venger. Sinon, on coule. »
En savoir plus

Fashion victim

Irène COHEN-JANCA - Le Rouergue
Un adolescent apprend à s'aimer et s'ouvre aux autres en devenant une "fashion victim".
En savoir plus

L’arbre de Marie

Nicolas KESZEI - Memor
En savoir plus

Mercredi mensonge

Christian GRENIER - Bayard
En savoir plus
Lauréat 2006

Simple

Marie-Aude MURAIL - Ecole des loisirs
Simple dit « oh, oh, vilain mot » quand Kléber, son frère, jure et peste. Il dit « j'aime personne, ici » quand il n'aime personne, ici. Il sait compter à toute vitesse : 7, 9, 12, B, mille, cent. Il joue avec des Playmobil, et les beaud'hommes cachés dans les téphélones, les réveils et les feux rouges. Il a trois ans et vingt-deux ans. Vingt-deux d'âge civil. Trois d'âge mental. Kléber, lui, est en terminale, il est très très courageux et très très fatigué de s'occuper de Simple.
En savoir plus

Sobibor

Jean MOLLA - Gallimard
«Je l'ai fait pour qu'on m'arrête», répond Emma après avoir volé des biscuits dans un supermarché. Que se cache-t-il derrière ses mots, sa maigreur extrême, sa beauté douloureuse ? Quelle est l'origine de son anorexie : l'indifférence de ses parents, le silence, les mensonges savamment entretenus ? Emma veut savoir. Emma veut comprendre. La découverte d'un vieux cahier fera bientôt surgir du passé d'épouvantables secrets.
En savoir plus
Lauréat 2006

Soldat Peaceful

Michael MORPURGO - Gallimard
Il s'appelle Thomas Peaceful. On l'appelle Tommo. Il n'a que dix-sept ans mais il a déjà vécu bien des choses, des joyeuses et des plus tristes. Il a passé une jeunesse heureuse avec sa mère et ses frères à la campagne, même si la vie n'était pas toujours facile. Tout a changé lorsqu'il est parti pour la guerre avec son grand frère Charlie.
En savoir plus

Tour B2 mon amour

Pierre BOTTERO -
«- Je vous amène la nouvelle élève. Silence total. Tristan avait une drôle de boule nouée à l'intérieur du ventre. Une boule faite d'un sentiment étrange qu'il n'avait pas envie d'analyser. Pas encore.» Dans la rue de Vienne où se dresse la tour B2, un premier amour s'écrit sur le béton.
En savoir plus

Vol, envol

Monika FETH - Thierry Magnier
En savoir plus